Publié le Laisser un commentaire

Et si vous achetiez un « dumbphone » ?

Et si vous achetiez un « dumbphone » ?

Un dumbphone désigne simplement un appareil s’opposant (par définition) à un smartphone. Vous savez, cet appareil qu’on a tout le temps entre nos mains…

Un « dumbphone », heu… oui mais pourquoi ?

Les derniers smartphones offrent beaucoup de fonctionnalités extraordinaires, oui c’est vrai !… mais attention, ils sont également livrés avec de gros « problèmes ». Pour commencer, ils ne sont vraiment pas donnés et sont fragiles. A cela on peut également ajouter une batterie qui fond comme neige au soleil (Apple, toc toc toc ✊).

Là où le dumbphone entre dans la partie, c’est si vous souhaitez vous « désintoxiquer » numériquement et que vous souhaitez réduire votre temps d’écran (et cette fameuse spirale des réseaux sociaux)

Le mot « dumb » est utilisé pour décrire un téléphone bon marché, qui ne permet que de téléphoner et au mieux un appareil photo et un lecteur de musique. Ces téléphones sont réputés comme « incassables » et « inépuisables » : souvent plusieurs jours sans avoir besoin de recharger la bête.

J’en veux un, mais quel « dumbphone » choisir ?

Souvent peu honéreux, facile d’utilisation et ayant une batterie incroyable…voilà les meilleurs dumbphones du marché :

  1. Nokia 6300 (32,96€ sur Rakuten) : un dumbphone avec des « smart » fonctionnalités
  2. Easyfone Prime A6 (37,99€ sur Amazon) : parfait pour les seniors
  3. Nokia 225 4G (57,68€ sur Amazon) : pour éviter les distractions (alerte gamer !)
  4. Nokia 8110 4G (79,99€ chez Nokia) : oh les fameux clapets, c’est beau !
  5. Punkt MP02 (19,99€ chez SFR) : la detox à l’état pur.
  6. Doro 7010 Dual Sim (84,99€ sur Amazon) : un dumbphone (avec WhatsApp)

Alors, vous penchez pour lequel ? 

Cap, pas cap ?